Seuls les membres ayant 30 points peuvent parler sur le chat.

Forum Casio - Vie communautaire


Index du Forum » Vie communautaire » D'où vient votre envie de programmer ?
Tituya Hors ligne Rédacteur Points: 704 Défis: 16 Message

D'où vient votre envie de programmer ?

Posté le 06/02/2020 00:02

Bonjour à tous !
Ici, comme beaucoup de monde, nous sommes lié par un point commun : la programmation.

Que ce soit en C, en basic, en python ou même en Brainfuck ( ), on a tous commencé quelque part et pour une raison !
Voilà pourquoi ce post aujourd'hui, j'aimerai parler du pourquoi du comment vous vous êtes penchés sur cet espace immense et étrangement attirant qu'est la programmation !

Pas besoin de plus de mot, je n'ai aucune idée si un autre topic sur ce thème a déjà été fait, mais j'avais envie d'en faire un.
Enfin bref, je commence donc par moi même !


Je pense avoir commencé à vouloir programmer au collège, et à cause d'un jeu en particulier : Minecraft !
Ce que j'aimais y faire n'étais pas de la construction ni décoration, mais plutôt des choses techniques et mécanismes complexe genre commandes / redstone !
Je devais être en 4eme quand j'ai commencé à m'intéresser à la programmation sur minecraft : impossible de comprendre quoi que ce soit, je recopiais bêtement des tutos sans aucun vrai but :E. Entre temps, quelques défi de "hacker" le réseau du collège grâce à des .bat
Puis vient la 3eme avec la découverte de l'algorithmique avec Scratch, un logiciel que j'ai particulièrement aimé (à l'instar des autres de ma classe ) j'y passais mes recrée et perm entière !
Puis voilà le lycée, entre temps j'ai acheté une arduino et une 35+. Puis programme basic, jeux, python, rédacteur sur PC etc...


Hackcell En ligne Membre Points: 1260 Défis: 11 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 00:30 | #


perso j'ar commencé le basic en 1er, parce que ça m'avais l'air interressant, puis j'ai découvert planet-casio, et j'ai decidé d´apprendre le C pour faires des add-ins parce que ça avait l'air cool, puis en prépas j'ai appris le python parce que au programme, puis recement je me suis remis sérieusement au C, et recement je m'interresse légemement à l'assembleur et le désassemblage de binaires

et si je programme maintenant, c'est une part par curiosité, et une autre part par admiration envers quelqu'un de doué à ça
I usually spend meow time cosplaying as a diligent student...
So it can get pretty stressful.
That's exactly why PC is such a happy place for meow to be ⭐
Massena En ligne Rédacteur Points: 1107 Défis: 6 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 07:56 | #


J'ai découvert Scratch en 6ème, tout seul, ce qui m'a appris les bases de la programmation. Je me rappelle, je programmais uniquement pour impressionner mes camarades x)
J'ai plusieurs fois participé au concours Algoréa, jusqu'en demi-finale.

En 4ème, j'ai récupéré une calculatrice abandonnée avec un écran à moitié abimé, qui ne me quitte plus. Au début, je jouais surtout à des jeux dessus mais ce qui m'a motivé c'est lorsque j'ai découvert les meilleurs add-ins de ce site, merveille de graphisme et de fluidité (@Kirafi je pense à tout tes jeux ipod). Depuis, j'ai appris le basic, commencé par un plus ou moins puis par le développement d'un mini-jeu, qui deviendra Aviator par la suite.

Actuellement, on nous apprend le Python, language que je n'apprécie pas, non pas qu'il soit dur, à cause de son inutile pour développer des jeux

Sinon je j'essaye toujours d'apprendre le C, sans grandes réussites x) (Je pense pouvoir réaliser un plus ou moins ou un pendu à mon stade)
Peace was never an option. - Untitled goose game, 2019
Lephenixnoir En ligne Administrateur Points: 17214 Défis: 142 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 08:06 | #


Quand j'étais petit (8-9 ans), j'étais fasciné par les ordinateurs. Je comprenais vaguement ce qu'ils faisaient (ie. je savais utiliser Word pour faire des trucs triviaux), mais j'avais aucune idée de comment ils le faisaient. Donc je pouvais passer des heures à explorer tous les logiciels et tous les menus à la recherche de trucs marrants.

Et puis un jour mon père est arrivé en disant avec un grand sourire « tu sais que tu peux lui faire faire ce que tu veux à l'ordinateur ? ». Et là il a ouvert Dev C++ qui était installé à ce moment-là sous Windows 95 (c'était un vieux PC qui avait été remplacé mais traînait encore ; l'alternative étant Turbo C, mais l'UI était pas très friendly, notamment je ne savais pas comment en sortir). Ni une ni deux je me suis fait engloutir dans la spirale. Donc mon envie initiale c'était vraiment juste de pouvoir écrire « Bonjour Sébastien ! » dans un terminal.

Quelques temps et quelques programmes de débutant plus tard, j'ai réalisé que je pouvais faire une sorte de jeu au tour par tour sur la ligne de commande (Linux entre temps). Je me souviens toujours avoir pensé à ce moment-là « c'est probablement pas comme ça que les vrais jeux sont faits, mais... ça marchera ». Eh bien si. À partir de là et pendant encore bien 6-7 ans (ce qui m'amène après que je sois arrivé sur Planète Casio), mon envie de programmer c'est surtout pour profiter du plus grand jeu de construction que j'avais pu imaginer.

Depuis que je fais de l'informatique théorie pour mes études (à savoir depuis 2017), inconsciemment je vois beaucoup plus de choses cachées derrière la programmation. Les trucs marrants comme "oh Brainfuck est Turing-complet" se transforment en "oh je peux décider du mouvement de la caméra en optimisant ce programme linéaire pour afficher les objets pertinents tout en ne bougeant pas trop souvent". Partout. Mon envie de programmer maintenant c'est pas mal pour découvrir les paradigmes et techniques à tous les niveaux d'abstraction. Je sais vraiment pas comment l'expliquer, mais en gros les problèmes les plus importants que je rencontre maintenant en programmation sont de se placer au bon niveau d'abstraction et de bien concevoir les APIs. L'équilibre est très fin, et comprendre ces paradigmes et techniques aide beaucoup à le trouver.

Mais au-delà de la réflexion méta sur comment programmer, j'ai toujours envie de coder pour faire des jeux sur ma Graph 90+E et j'espère pouvoir vous en proposer dans le futur !
Kikoodx Hors ligne Membre Points: 1854 Défis: 11 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 09:09 | #


TL;DR : Goto avant-dernier paragraphe.

Quand j'avais entre 7 et 8 ans, mon oncle m'a appris les bases de l'HTML, avec la vieille syntaxe et tout (R.I.P. font color), je trouvais ça incroyable de taper du texte et obtenir un résultat sur écran :o
C'est là que j'ai commencé à m'intéresser à la programmation, après de rapides recherches j'ai décidé d'acheter le livre Python d'OpenClassroom, j'aurai difficilement pu trouver mieux. J'ai dévoré le bouquin en quelques jours, j'avais saisi les concepts de base mais raté les concepts avancés (j'étais en CM2). Étrangement j'ai directement accroché à la console. (La dernière version était la 3.5 à l'époque.)
L'année d'après (je crois ? peut-être deux ans plus tard je sais plus) j'ai appris les mauvaises bases du C++ (cours obsolète d'OC) et euh ben je suis pas resté longtemps dessus, vu les programmes que je faisais le temps d'exécution n'avait aucune importance, je préférais rester sur le Python que je maîtrisais mieux.
J'avais aussi une bonne connaissance de Scratch, mais j'ai toujours considéré que c'était un sous-langage
J'ai beaucoup codé en Scratch en 5ème et 4ème, durant les trous et la pause du midi (avant de devenir externe).
Durant les vacances scolaires précédent la 3ème, je doit aller faire les courses avec mes parents et j'aperçois une calculatrice 25+e en solde !
J'avais toujours été intéressé par la programmation sur calculatrice, l'idée même de faire un jeu dessus me rendant curieux. Je l'ai achetée avec mon argent (ouille) et j'ai passé toute ma 3ème dessus
En fin d'année de 3ème, j'ai découvert Game Maker Studio 2, un moteur de jeu qui pense comme moi. HEIN. J'achète.

Quelque chose que je trouve intéressant à noter, c'est qu'au cours de ces années ma façon même de penser a drastiquement changée, je pense en algorithme. Ouais bon.

Je programme pour plein de raisons au final, ça m'occupe, ça m'intéresse, j'en ai besoin ou tout simplement je le veux.
Je n'ai pas commencé avec un autre but que de bidouiller et faire de la magie.
Sans ma calculatrice, j'aurai sûrement pété un câble deux fois plus vite en troisième (j'aurai tenu la moitié de l'année avec), alors merci PC

La programmation reste un des pans les plus importants de ma vie de mono-obsessionnel, avec le jeu vidéo en ligne de front, Marvel et Magic restants à mes côtés depuis à peu près aussi longtemps (Marvel près 2010, avec quelques exceptions).
Fabcvlr Hors ligne Membre Points: 2188 Défis: 41 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 10:56 | #


Ce qui me plait le plus en programmation, c'est d'ajouter des fonctions qui ne sont pas présentes dans la calculatrice et aussi de trouver des solutions pour que ça rentre dans peu de mémoire. C'est pour cela que je ressort périodiquement mes anciennes machines pour bricoler des tout petits programmes dessus.
L'expérience des autres, c'est comme une chandelle que l'on tient allumée dans son dos par une nuit de tempête !
Captainluigi Hors ligne Membre Points: 722 Défis: 1 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 16:56 | #


Mon histoire est assez mouvementée :

J'ai découvert l'informatique à 8-9 ans , lorsque mes parents ont acheté leur PC , et au fil des jours , j'ai commencé à utiliser et créer un mail , un dessin avec paint , etc.
J'ai commencé à "programmer" , lorsque en 2015 , j'ai découvert le système "Google sites " , j'avais créé un site web , en écrivant le contenu , et en copiant collant des images ... ce qui s'est vite arrêté après que le PC est tombé en panne , et là , on a cru que c'était à cause de ça ...

Puis , en 2018 , j'ai voulu commencer à programmer en C , avec Code Blocks ...
C'était surtout du copié collé de tutos , et je n'ai pas vraiment accroché ...
Mais l'élément déclencheur à été l'achat de ma Casio Graph ... , j'étais super heureux de créer des programmes et des jeux , et de PROGRAMMER ! ...

En suite , voulant expérimenter , je l'ai flashée , afin de programmer jouer à de supers jeux ... , et j'ai découvert CasioPython , les add-ins et C.Basic ...

J'ai appris en 1-2 semaines les bases du Python , que j'utilise au quotidien , pour l'algorithmique et quelques petits projets ( mini I.A , I.A qui joue aux dames , aux cartes , etc. ) , et j'ai commencé à prendre sous un angle différent la programmation , non plus comme un hobby , mais comme une vocation , et j'ai appris , au fil du temps jusqu'à aujourd'hui , grâce au programme de NSI , après mon entrée en Première , l'HTML, le CSS ... ( plus fort que le prof )

Aujourdhui , à 16 ans , je me suis remis au C , que je suis en train d'apprendre assez rapidement , grâce à l'acquisition d'une carte Arduino , et je commence le JavaScript ...
( Mes parents croient que si je sais programmer , je peux résoudre n'importe quel problème sur leur PC , mais ils me disent souvent : apprends un métier , c'est pas un métier !)
Je penses continuer à apprendre de nouveaux languages ( de programmation , genre le Java ou le C++ ) , passer mon Bac , trouver un job , et une école d'informatique ou d'ingénieur ...

Les bons artistes copient, les grands artistes volent. Picasso
Jouez à Mario sans arrêt sur votre Casio !
Ma chaine YouTube : Tutodev
Cliquez pour découvrir
Cliquez pour recouvrir
Tituya Hors ligne Rédacteur Points: 704 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 18:15 | #


Ce qui est drôle c'est qu'on remarque qu'on a tous plus ou moins le même parcours.

-la découverte de l'informatique très jeune
-la programmation par curiosité en suivant des tutos claqué sans comprendre tout
-Scratch
-l'achat d'une calculatrice et commencer enfin à voler de ses propres ailes !

C'est beau !
Casio VS Nokia 3310 ? Qui gagne ?



Yatis En ligne Membre Points: 471 Défis: 0 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 21:09 | #


Je ne sais pas si c'est le bon endroit mais voila mon témoignage.

À l'âge de 7~8 ans, j'ai découvert le film "Jimmy Neutron - un garçon génial" et je me suis dit : "plus tard, j'aimerais être inventeur :D". Peut après j'ai commencé à toucher au Kapla puis au Lego Technique en construisant tout et n'importe quoi : machine à pince, robots, etc. Mais je me rendais compte que ça demandait des ressources matérielles de plus en plus conséquent ce qui m'a forcé, petit à petit, a abandonné cette passion au profit de l'astronomie.

L'envie de programmer m'est venu fin 2015 en regardant Feed The Patrick saison 1 épisode 23 "to the bitmobile" où Azenet avait "pranker" Aypierre en programmant une animation des "vaisseaux" spatiaux en LUA. Je venais de me rendre compte qu'on pouvait créer ce que l'on voulait à partir de rien. Je me suis directement tourné (je ne sais plus pour quelle raison) vers le batch et j'ai commencé par le fameux jeu du "plus ou moins". Peu de temps après, j'ai dû me tourner vers le Visual Basic (via Visual Studio) car j'atteignais les limites du batch. Début 2016, je découvre la possibilité de développer sur la calculatrice en Basic (via les tutos de Totoyo <3 ).

Au bout de 2 ans (2018 donc) je commençais à voir les limites du Basic et je découvre qu'on peut changer l'OS de la calculatrice pour y ajouter des "add ins". Je teste donc Arena de Lephenixnoir...incroyable. De la couleur et de la fluidité. Je voulais apprendre.

Je commence donc à essayer de développer en C en regardant uniquement les sources des addins, notamment Gravity Duck et Orton de Pierrotll. Mon premier jeu était une adaptation de voltorbe bataille de Pokémon (basiquement un démineur, j'ai perdu les sources). C'en est suivi beaucoup de projets non finis qui me servaient d'excuse pour apprendre une notion (tableau, dessins, collision, etc.). Mais au bout d'un moment, je me suis demandé comment la monochromeLib fonctionnai (vu que j'avais les sources). À ce moment-là j'ai m'a première interaction avec Lephe (je lui demande "ou est-ce que je pourrais apprendre l'assembleur ?") et je découvre la shout ainsi qu'une communauté merveilleuse <3

Septembre 2018, je commence à toucher aux interruptions, aux linker scripts et développement sous Linux car j'arrive en première année à Epitech. J'ai continué ce gestionnaire d'interruptions pour arriver à quelque chose de "montrable" et "d'utilisable" ce qui m'a permis de valider ma première année avec un projet sous le nom de GladOS. Et ce projet m'a permis se trouver un stage dans l'IoT (juillet 2019).

Le stage c'est vraiment mal passé et j'ai une grosse remise en question sur mon orientation dans l'informatique (encore actuellement). Il faut savoir que j'ai mis beaucoup de temps à comprendre et apprendre certaines notions de programmation car je n'ose pas demander et je préfère essayer / trouver dans mon coin. D'un côté, ça m'a appris à me débrouiller tout seul mais d'un autre...ce n'es pas biens car je refuse l'aide qu'on essaie de m'apporter et je me retrouve très souvent bloqué ou en retard. Mon gros problème actuellement c'est que je me bloque quand je tombe sur une quelconque abstraction ou outils (IDE, éditeur de texte, ...). J'ai l'impression qu'on me prend pour un débile et je ne vois généralement pas l'intérêt d'une abstraction. (exemple : le C++, aucun intérêt n'a par enlever la gestion de la mémoire au développeur et rendre abstrait le développement d'un projet. Ce qui est dangereux et très con (c'est mon avis)). Je suis donc tout bonnement incapable de sortir du bas niveau. J'ai même envie de dire que je mis enferme. Ou que j'en suis prisonnier. Ce qui explique que je dev uniquement en TTY via vim et que je cherche une autre voie professionnelle.

En parallèle du stage je reprends encore une fois mon gestionnaire d'interruption de 0. J'y intègre la gestion du MMU et de la TLB ainsi qu'un début chaotique de multi processus. Ce projet étais plus un "proof-of-concept" qu'autre chose, histoire de voir si un projet comme ça serait envisageable. Et c'est le cas. Mais ce fût tellement une purge de déboguer le code que j'ai décidé de laisser le projet de côté. (Je m'installais (en partie) dans la RS memory parce que c'est rapide tavu. Mais il ne faut pas toucher à cette zone )

Actuellement je pense pouvoir faire plus ou moins ce que je veux avec la calculatrice et les seules choses qu'il me manque sont la gestion de l'USB ainsi que l'écriture en EEPROM. J'ai des pistes pour les deux mais mes études commencent à prendre de plus en plus de temps, ce qui ralentit mes projets. Il y a quelques mois, j'ai fait un prototype de débogueur pas-à-pas pour partir à la recherche du module USB. Mais comme j'ai besoin d'un truc un peu plus poussé que juste "exécuter pas-à-pas l'OS".... Je me suis mis à développer (encore ?!) un kernel UNIX-like multi processus spécialement fait pour déboguer l'OS de Casio (mais pas que) directement depuis la calculatrice. J'ai pas mal de chose actuellement notamment un début de multi processus stable, un bootstrap et des syscalls. J'essaie de donner des news sur le channel dev quand j'avance

Voilà, j'espère avoir été compréhensible et désoler pour le pavé
Filoji Hors ligne Maître du Puzzle Points: 275 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 21:37 | #


Bon, moi, c'est pas magnifique, mais...

Découverte du Scratch en 4ème, et j'ai dirrectement accroché, j'y passait des journées dessus à créer des sprites de mes programmes (mais je sais pas dessiner)
J'y passais tellement de temps que je faisait cours de programmation à la place de ma prof de techno

Je découvre le Python en 3ème-2nde et j'adorais ce language, mais je ne connaissais que les bases (je m'etais arrêté avant les objets ) et en 2nde je travaille dessus un peu en Maths, mais j'ai vite été dégouté de python, je le trouve pas adapté à mon style de programmation.

Je découvre le Menu PROG sur ma calculatrice et apprends le Basic sur OC (c'est d'ailleurs un tuto incomplet de totoyo) et finis mon apprentissage ici avant d'arriver en vacances.
Voilà que je commence à programmer TCM (qu'il faudrais que je termine) et me voilà un peu connu sur PC (3ème au jeu du trimeste quand même )

J'apprends l'HTML et le CSS car mon beau-père est webmaster, mais bof, donc j'arrête, je récupère un ancien ordi et y mets Xubuntu (je suis maudit par linux, vous allez le voir). Je suis obligé de le réinstaller le lendemin à cause d'un bug

Bon, je commence à apprendre le C, et je participe au calendrier de l'avant, et mon ordi ne veut plus fonctionner, écran noir, linux ne veut pas démarrer

J'arrive quand même à devenir un maître du Puzzle, mais j'ai plus d'ordi

J'en récupère un autre vieux, je mets Windows, puis Xubuntu, mais Linux bug, donc maintenant, je commence à (re)apprendre le C sur Windows et bientôt sûrement le Java et le C++

Maintenant, j'aimerais devenir programmeur et suis en recherche d'école
Ne0tux Hors ligne Membre d'honneur Points: 3357 Défis: 265 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 22:41 | #


Merci pour ces beaux témoignages. On retrouve des points communs en effet !

Pour ma part, tout a commencé par un proche qui me raconte "qu'à son époque" la calculatrice permettait d'envoyer des messages à des camarades de classe sans fil (Via infrarouge, apprenais-je plus tard). Comble du hasard, un autre proche lourdait sa Casio Graph 25. Une aubaine pour l'espion que je voulais devenir, même si pas de chance, ce modèle n'a pas l'infrarouge. Mais il a un menu PRGM !

Avec la doc papier (Pas d'internet à cette époque pour ma famille et difficilement au collège) j'ai pu expérimenter et réaliser quelques jeux d'énigme type escape game. Mais ça tournait vite en rond avec ce modèle qui n'avait ni mémoire de stockage ni les fonctions Locate et Circle. C'est pourtant grâce à ces limitations qu'en sixième j'ai commencé à aller sur le Net, pour chercher "équation du cercle" ou "coordonnées polaires". Dans ma folie du moment, j’entraine un ami qui se prête au jeu des défis de programmation et au partage de fichiers en câble 3 pins, jusqu'à ce que nos parents respectifs nous offrent... une Graph 85 à Noël !

A partir de là c'est devenu sérieux : il fallait montrer à nos "sponsors" qu'on pouvait faire mieux qu'un simulateur de vendeur de pizza (Avec des réductions aléatoires sur les olives le mardi !) ou qu'une parodie de Burger Quizz, auquel on ne comprenait de toute façon pas la moitié des vannes. Le manuel Casio ne suffisait plus et notre nouvelle calculatrice avait à présent une mémoire, alors nous avons commencé à écumer le Net à la recherche de contenu amusant et de tutoriels. A cette époque la paysage des sites Casio était différent et notre expérience du web également, donc c'était chaotique et nous étions plutôt consommateurs dans notre coin. Jusqu'à ce que je tombe sous l'aile de Daftp, membre sulfureux de Planète Casio, suite à ma première question ici même. Le fourbe en profite pour me parler du concours des 8 ans du site et je me fais embarquer malgré moi dans une aventure géniale.

Pour la première fois, je finis une œuvre intégralement et la partage sur le Net, sans réelles attentes. Et là, non seulement on m'accueille sans condition, mais on récompense ma participation par une nouvelle calculatrice : incroyable ! A ce moment l'Internet arrive à la maison donc mes connaissances se multiplient et au gré des animations du site (Qui sont les seules choses qui me motivent à finir et partager un des innombrables projets en cours), je me rends compte que la programmation ne s'arrête pas au Basic Casio.

Je découvre le Basic sur PC, langage historique mais sans réel intérêt à mes yeux par rapport à la version Casio, que je peux programmer sans regarder et emmener partout. Quitte à tester des trucs à cheval entre la Casio et le PC, je zieute le Lua, mais sans passion. Et là, j'avise le C.

Pour faire court : j'ai pas mal joué secrètement avec le SDK pour faire un Final Fantasy que je n'ai jamais publié. Puis j'ai commencé à faire du C sur PC, pour des conneries au lycée, faire des chats en ligne entre ordis du CDI etc. Puis, au gré de mon orientation scolaire, je n'ai pas raté une occasion de concevoir des machines, programmables s'il vous plait. J'ai aussi croisé des langages bien pourris comme le Caml ou Maple ; heureusement que Scratch pointait le bout de son nez ! J'ai continué de foncer sur cette voie pour devenir ingénieur en informatique embarquée, en donnant beaucoup de cours particuliers sur des langages appris sur le tas, comme le Java, le VBA ou le Python.

Maintenant, je vis de ma passion : j'architecture, développe (C, C++ et ST) et teste des programmes pour des (grosses) machines en tout genre, qui roulent pour la plupart, même si certaines lancent des trucs ou barrissent. Quand je ne fais pas ça, je programme des simulations pour ces mêmes machines (Matlab, Python), modélise des systèmes multi-physiques et benchmark des algorithmes de commandes avancées. J'ai même la chance de faire de la génération automatique de code pour certaines cibles, un fantasme onéreux que je maitrise de loin et qui relève presque de la magie noire.

Je tiens à préciser qu'en programmation je suis naze de chez naze pour ce qui est de la recherche (Pas comme d'autres profils qui se reconnaitront ci-dessus). J'utilise ce qui est connu dans ce domaine. Ma créativité en générale se fait plutôt sur les algorithmes, les cas utilisateurs ou les détails de finition.

Je m'étais dit que je n'écrirais que 3 lignes mais c'est impossible. Merci à toi Tituya d'avoir lancé le sujet. Un peu de rétrospection ne fait pas de mal !
Mes principaux jeux : Ice Slider - CloneLab - Arkenstone

La Planète Casio est accueillante : n'hésite pas à t'inscrire pour laisser un message ou partager tes créations !
Dark storm En ligne Membre d'honneur Points: 10946 Défis: 176 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 23:07 | #


Bon, contrairement à mon VDD, je vais essayer de faire court

Je vous passe le fait que j'ai toujours été très curieux, avant même que j'en ai des souvenirs. Selon les dires de mes parents, quand on m'a offert un tricycle pour mes 3 ans (?), j'ai commencé par le retourner et voir comment la chaine entrainait les roues. Bref ça vous donne une idée.

De mémoire c'est en 3ème que j'ai commencé, par une après-midi pluvieuse, à faire un bout de site web. Une idée à la con avec mon cousin. Au fur et à mesure, j'ai eu besoin d'animer le site (genre recalculer des trucs à partir des inputs). Ironiquement, le premier langage de prog que j'ai survolé a été Javascript.

En seconde, j'ai eu une G35+. Au bout de 2 mois à me faire chier en cours, j'ai vu un pote qui avait installé un jeu sur sa calto. Là je vais sur ZDS (tuto de Pylaterreur de mémoire), puis je découvre PC. Un peu plus tard je poste un Jeu de la vie. Je vous laisse admirer l'accueil qu'un certain Eiyeron me fait. La suite, les anciens la connaissent.

J'apprends le C, et je me lance dans la création d'addins. Metro Siberia 2 (une adaptation du jeu éponyme, un niaiseux) pour commencer, puis je tente une participation à l'un des premiers CPC. Vous savez, les éditions de 48h.
Ensuite, je tente des trucs plus rigolos, genre Fruit Ninja. Quand vient la hype autour de Flappy Bird, je passe une soirée à faire un PoC. Ça plait à mes potes, la soirée suivante je le fini et le poste sur le site.

Arrivé en prépa, on nous apprend le Python. Je passe 2 mois à chier dessus parce que pas de typage, pas de ceci ou cela. Et le reste de l'année à le trouver pas si mal que ça. Depuis je ne jure plus que par ça, ou presque.

Fin de l'école d'ingé, je fini par m'orienter en cybersécurité. La prog à plein temps c'était pas assez intéressant pour satisfaire ma curiosité
M'enfin, je continue de développer des trucs en Python, la v5 entre autres.

Voilà pour moi. Et je me rends compte que c'était pas possible de faire beaucoup plus court que le VDD, désolé x)
Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard
Ne0tux Hors ligne Membre d'honneur Points: 3357 Défis: 265 Message

Citer : Posté le 06/02/2020 23:09 | #


Dark storm a écrit :
Bon, contrairement à mon VDD, je vais essayer de faire court


Mais ! Moi aussi j'ai essayé de faire court !
Mes principaux jeux : Ice Slider - CloneLab - Arkenstone

La Planète Casio est accueillante : n'hésite pas à t'inscrire pour laisser un message ou partager tes créations !
Breizh_craft En ligne Modérateur Points: 1023 Défis: 7 Message

Citer : Posté le 12/02/2020 19:37 | #


Bon, je me lance. À l'arrache.

Les cours d'algo en seconde, sur Algobox, plus la calculatrice programmable (une vieille fx-7000GA ou un truc comme ça, 422 octets de mémoire), plus tout un tas d'autres trucs ont fait que je me suis intéressé à la programmation. Et quel langage fonctionne facilement sur les Windows du lycée sans installer quoi que ce soit ? Le Batch. Super utile pour faire des blagues à la con, et coder des trucs crados à coup de Goto. J'ai poussé le vice assez loin : https://batch.xoo.it/t3164-Mastermind.htm Ensuite j'ai voulu apprendre le C et le Java, finalement je me suis cantonné à Arduino et Processing durant les cours de sciences de l'ingénieur et en ISN.

Durant la période lycée, j'avais un laptop tout pourri, qui faisait tourner Minecraft à 15-20 FPS. Au lycée, ne pouvant jouer sur les postes de la salle info sans me faire griller, j'ai fini par aller dans un centre socio-culturel associatif. Leurs postes étaient vieux, sous Ubuntu (aucune idée de ce que c'était à ce moment là, Linux ça voulait rien dire pour moi), mais tournaient à 60-80 FPS sur Minecraft. En voyant ça, je me suis dit que peut-être ça permettrait de booster mon PC portable. Bingo, je suis passé à 30-40 FPS, quel révolution. Puis avec le temps, j'ai remarqué que LibreOffice et Firefox aussi allaient plus vite sous Ubuntu, et que ça faisait le taf sans avoir à changer de système toutes les deux minutes. Oui, je suis devenu Linuxien pour le jeu. C'pas banal. Ma première distro était donc Ubuntu 13.10 avec Unity.

Étant un peu curieux, et voulant toujours être dev, je me suis renseigné sur Ubuntu, Linux, le Libre, et tout un tas de trucs. Ainsi je quittais le lycée Libriste convaincu, et partait vers un DUT Info afin de rejoindre une école d'ingé et faire du dev. Le but principal était de me forcer à apprendre plus loin que Hello World, objectif finalement atteint, mais inutile pour la suite.

En seconde année, alors que mes compétences en dev étaient très correctes au vu de mon parcours (disons que j'était bien placé dans le classement du DUT), je me suis rendu compte que j'avais rien dev de concret de moi-même, à part des scripts système. De plus, les études me gavaient, je voulais finir vite. Donc j'ai fait un stage en tant qu'adminsys pour valider mon DUT (à la surprise générale), et ça a confirmé mes doutes. C'est ainsi que je suis parti en licence pro administration et gestion de systèmes et réseau informatiques (LP aGSRi de son petit nom), en alternance dans la boîte où j'ai fait mon stage.

Du coup maintenant je suis en CDI dans cette boîte, et je suis officiellement un administrateur système (Linux évidemment) professionnel.

Voilà, du coup je suis un peu hors-sujet vu que j'ai plus du tout envie de programmer (tout au plus scripter, vive Bash), mais comme ça c'est fait.
Un adminsys qui aime les galettes.
Bochu_59 Hors ligne Membre Points: 113 Défis: 1 Message

Citer : Posté le 14/02/2020 11:34 | #


Bonjour.
Je suis tombé dans l'informatique en 1980, à 28 ans...
J'ai commencé sur un ZX80, puis sur un TRS80, puis sur unTO7, puis sur un MO5, etc...
J'ai uniquement appris le Basic. Plus tard, j'ai mis le nez dans Turbo Pascal et dans Turbo Basic.
Puis sont venues les calculatrices programmables, et enfin le Python.
Je n'ai jamais appris le C++ et je le regrette bien car en tant que prof je n'ai jamais vu passer une formation à ce langage.
Toujours est-il que, même en retraite, je programme toujours.
Bonne continuation à tout le monde.
Bochu_59
Redeyes Hors ligne Membre Points: 491 Défis: 7 Message

Citer : Posté le 15/02/2020 23:22 | #


Quand j'avais 5 ans, j'ai découvert l'existence des ordinateurs à travers le joli son qu'émettait Windows XP en connexion et en déconnexion, et je voulais savoir d'où pouvait-il provenir. C'était sur un vieil ordinateur Compaq qui ne faisait que de ramer à chaque fois. Toutefois, cela ne m'a pas empêché de jouer à des jeux sur Internet sous contrôle parental; je ne faisait que ça dessus!

Puis vient le moment où j'ai découvert la fameuse Gameboy Color à travers un copain de CP, avec Pokémon version Argent, durant un séjour scolaire en classe de neige. Une fois que je m'en suis procuré une, avec Pokémon version Jaune comme tout premier jeu, j'étais tellement content d'y jouer que ça n'en finissait plus x). Du coup, mon attrait pour l'informatique est parti sur les jeux vidéos; je ne m'étais jamais fait l'idée qu'un jour arriverait où je pourrai moi-même en faire un d'une quelconque manière.
Un peu plus tard, à l'age de 8 ans, j'ai découvert une autre facette de l'informatique sur une PSP, lorsque mon père a réussi à flasher son OS pour que je puisse jouer à des jeux installés sur Memory Stick Duo. Je m'en étais pas mal accommodé, jusqu'à ce que j'en devienne curieux: j'avais remarqué que lorsque je redémarrais complètement ma console, tous mes jeux installés dessus n’apparaissaient plus. Mon père faisait alors une manipulation, que je ne connaissais pas, pour que les jeux réapparaissent. Je m'étais ensuite lancé moi-même dans cette manipulation. J'étais beaucoup intrigué par des fichiers dans la rubrique Photos, représentant des images d'oeufs au plat avec des noms "chiken_1"; "chiken_2" etc. Il suffisait juste que je positionne le curseur sur l'un d'eux pour que ma console se mette à délirer et affiche des choses effrayantes à l'écran; j'ai cru alors que c'en était fini pour elle, et ai arrêté de faire des trucs sans savoir x)) du coup j'avais vraiment perdu tous mes jeux pour de bon.

Deux ans plus tard, on avait fini par avoir un ordinateur fixe Acer, tournant sur du Windows 7 Edition Familiale Premium. Une fois que j'avais ma propre session d'utilisateur, ce n'étaient plus vraiment les jeux qui m'intéressaient dessus. A présent, j'accordais plus d'importance à la personnalisation de ma session, changer la couleur/transparence de la barre des tâches, changer le fond d'écran, placer des gadgets pendant qu'ils existaient, utiliser Word, Paint, PowerPoint, le panneau de configuration, transférer des fichiers et les visionner etc. Bref, à avoir la plus belle session utilisateur qui soit! Je trouvais que Windows 7 avait la plus belle interface utilisateur, et je voyais sur un ordinateur bien plus de choses à faire dessus plutôt qu'à le réduire à des jeux.

Ensuite, quand j'étais en troisième, j'ai commencé à aller plus loin en informatique en me mettant en tête de monter tout seul mon propre ordinateur fixe à partir de plusieurs composants commandés au préalable. Une fois terminé, j'ai observé avec admiration la manière d'y installer un OS depuis le BIOS dans la carte mère; c'était du Windows 8.1!
Pendant un cours de technologie, j'ai appris pour la première fois la notion de "programme". Notre professeur nous a appris à créer un programme informatique à transférer sur un petit robot pour le faire fonctionner et se déplacer comme on le voulait. Il y avait un chemin sur la table, et on devait faire un programme qui puisse permettre à notre robot de suivre le chemin pour en arriver au bout de la meilleure des manières. Je n'ai pas arrêté d'essayer d'en concevoir un sans me prendre la tête; c'était majoritairement des boucles conditionnelles et des actions associées!

Enfin, en Seconde, je me suis procuré une superbe Casio Graph 35+E (que j'utilise toujours actuellement). Je savais qu'elle possédait une application PGRM, mais je ne savais pas quoi en faire. Mais la première fois que je l'ai utilisée, c'était pendant un cours de maths, où notre professeur nous apprenait les algorithmes, et nous a demandé d'écrire un programme qui montrerait la colinéarité ou non de deux vecteurs. Alternant et s'embrouillant à chaque fois entre Casio et TI, j'avais du mal à comprendre exactement quelles étaient les bonnes fonctions à entrer sur ma Casio. A la fin de la séance, j'ai enfin montré ce que j'avais fait au professeur, mais problème: peut importe les vecteurs choisis, ça affichait tout le temps "COLINEAIRES". x)
J'ai travaillé plus profondément la programmation sur calculatrice en Première avec des exercices d'algorithmes en maths que je résolvais presque sans problème, et où j'avais trouvé une autre personne dans ma classe qui savait y faire autant que moi. Malheureusement, un jour, j'avais bloqué sur un exercice d'algorithme pour les Olympiades de Mathématiques, c'était très frustrant...
Vers la fin de l'année, je voulais cette fois-ci développer mon propre jeu vidéo sur calculatrice, et c'est à ce moment que j'avais découvert l'existence de Planète Casio avec les tutoriels vidéos de Totoyo et j'avais commencé une version de mon Pokémon version Casio. J'en ai beaucoup appris sur le Basic Casio, au point de commencer Sword Burst Zero en Terminale.

Voilà voilà! Maintenant je ne cherches qu'à orienter mes études vers l'informatique et pouvoir faire de grandes choses dans la discipline.
Je me rends tout de même compte que je n'ai jamais été aussi proche du développement de jeux vidéos que sur calculatrice, et j'espère pouvoir en concevoir qui se rapprochent beaucoup des plus tendances! (Coder sur gint et faire des illustrations graphiques sur Graph 90+, je ne demande que ça! )
~Raisonnance...
Tituya Hors ligne Rédacteur Points: 704 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 16/02/2020 01:11 | #


Vu cet engouement sur ce topic (et je vous en remercie énormément ), j'ai décidé de plus développer mon "histoire". Je ne pensais pas que ça allait plaire !

Pour commencer je m'appelle .... Et non, vous ne le saurez pas. Enfin bref. Dès petit, j'ai toujours été passionné par la logique derrière les choses fonctionnelles. C'est à dire le fonctionnement des systèmes. Je devais créer, je devais inventer mes propres moyens de faire des choses. Avec l'école primaire, j'apprenais à faire des additions/divisions et tout ça. Et j'ai développé une étrange attirance dans les chiffres et les calculs.
A tel point qu'arrivé au collège, je m'amusais à faire des divisions sur mon cahier de brouillon :mmm:.

Nous n'avions qu'un seul ordinateur chez moi, il servait pas mal à tout le monde, et je me souviens être passionné par les petites choses qu'on pouvait y faire. Les calculatrices du collège (fx-92) m'ont permis de réaliser des petites choses. J'adorais passer du temps à trifouiller des petites choses, de chercher des menus cachés, de chercher des tutoriels en ligne sur des morpions et tout et tout.

Et plus le temps du collège passait, plus j'apprenais à manier cette calculatrice. Un jour je suis tombé sur des vidéos de jeux sur calculatrice, incroyable ! Je devais m'en faire et les tester !

Arrivé en 3ème, j'ai appris l'existence de Scratch, et grâce à mon prof de technologie, j'ai dû me faire un jeu dessus. J'étais simplement passionné par ce que je pouvais faire. La création à partir de rien du tout ? Un bonheur ! Entre temps, je joue à Minecraft, à me faire des système en redstone et des maps avec des command-blocks. J'apprend l'existence des mods, de la programmation de Minecraft et j'essaye ! Sans grand succès...

Me voilà au lycée ! En ayant échappé de peu à une Texas-Instrument, j'arrive avec ma belle et neuve 35+E (mode examen...). Dès le début, j'ai été très intéressé par les menus qu'il y avait. Tout d'abord les graphiques, puis un jour, je tombe sur les programmes. J'avoue ne rien y comprendre du tout. Me voilà donc le soir même sur un petit site m'apprenant tout. Ironie, je suis rédacteur sur ce site maintenant
Voyant directement les possibilités, je suis très intéressé et je lis tout les TdM de Totoyo, me faisant des petits TP seul dans ma chambre.

Très vite, je commence à me faire des aides pour les évals, puis des calculs automatiques, puis des petits jeux etc etc... Un jour je passe le cap, je me créer un compte sur Planète Casio. Je décide de télécharger des jeux pour tester. Je tombe sur un Stick Hero, et je décide de l'améliorer à ma sauce. En ayant un projet, les heures passent et mon "addiction" aussi vite. Me voila en première.
La première. Grande année pour moi. J'ai appris a gérer le mode graphique, appris le GetKey, appris à automatiser des programmes.... J'arrive à créer des jeux intéressants comme mon "MultipliCasio" (un jeu de vitesse de multiplication). Je continue donc d'apprendre sans relâche et deviens en quelque sorte le "dealeur" de programme au lycée.

Et puis me voila en Terminale (phase terminale ). Je décide d'apprendre le Python, et je compte m'orienter en DUT informatique. A cause de l'impossibilité d'automatiser les maths de term S, je ne programme quasiment plus sur calculatrice. Les heures d'informatique me servent à partager seul ma passion, et à aider les autres à essayer de comprendre. Je comprend mieux que certains de mes profs, et j'apprécie ma "vie parallèle" sur le forum.

Actuellement, ce qui me pousse à programmer. Ce n'est pas les possibilités de la programmation. Mais plutôt mon envie d'apprendre et la logique à avoir derrière. Et je remercie beaucoup Planète Casio, sans quoi, rien de toute cette histoire ne serai ici même.
(Je remercie également les différents concours organisés par PC ! Sans qui je n'aurai aujourd'hui pas de 90+ ni de notion d'optimisation grâce aux 1KoBCGJ) )
Casio VS Nokia 3310 ? Qui gagne ?



Eragon Hors ligne Membre Points: 201 Défis: 0 Message

Citer : Posté le 24/02/2020 22:59 | #


Crèer !!!! \o/ Avec peu/pas de limites si ce n'est mon imagination.
Venez soutenir la liberté du net, venez soutenir La Quadrature Du Net.
www.laquadrature.net
Venez rejoindre la secte communauté.
Shadow15510 Hors ligne Administrateur Points: 4147 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 25/02/2020 15:27 | #


D'accord à 200% avec Eragon !

Perso j'ai commencé en 2nde. Mon père m'avait montré deux trois trucs en Visual Basic quand j'étais en 6ème (on avait fait une calculatrice ensemble), mais j'avais pas compris grand chose…

Quand j'ai eu ma Graph 35+E en seconde, j'avais envie de savoir m'en servir, mais finalement c'est pas tellement l'envie de programmer qui m'a poussé à apprendre mais plutôt la curiosité. Quand j'ai commencé à foutre mon nez dedans, j'ai pas pût décrocher, il fallait que je connaisse toutes les fonctions ! D'ailleurs, les autres applications de ma calculatrice on subit le même traitement.

Et puis après, le BASIC de la Casio m'a énervé par sa lenteur et comme pas mal d'autre je me suis lancé dans le C. J'ai voulu aller vite et je me suis essoufflé… (les pointeurs ont finit de me mettre par terre ) Finalement le Python, commencé en classe de première, ma séduit par la simplicité du langage couplée à la vitesse d'exécution supérieure au BASIC. Les connaissances que j'avais en BASIC (et en C) m'ont vachement aidé, et j'ai bien accroché.
"Ce n'est pas parce que les chose sont dures que nous ne les faisons pas, c'est parce que nous ne les faisons pas qu'elles sont dures." Sénèque

Moral
   98%

LienAjouter une imageAjouter une vidéoAjouter un lien vers un profilAjouter du codeCiterAjouter un spoiler(texte affichable/masquable par un clic)Ajouter une barre de progressionItaliqueGrasSoulignéAfficher du texte barréCentréJustifiéPlus petitPlus grandPlus de smileys !
Cliquez pour épingler Cliquez pour détacher Cliquez pour fermer
Alignement de l'image: Redimensionnement de l'image (en pixel):
Afficher la liste des membres
Pour coloriser votre code, cliquez ici.
Sinon cliquez sur le bouton ci-dessous.
:bow: :cool: :good: :love: ^^
:omg: :fusil: :aie: :argh: :mdr:
:boulet2: :thx: :champ: :whistle: :bounce:
valider
 :)  ;)  :D  :p
 :lol:  8)  :(  :@
 0_0  :oops:  :grr:  :E
 :O  :sry:  :mmm:  :waza:
 :'(  :here:  ^^  >:)

Σ π θ ± α β γ δ Δ σ λ
Veuillez donner la réponse en chiffre
Vous devez activer le Javascript dans votre navigateur pour pouvoir valider ce formulaire.

Si vous n'avez pas volontairement désactivé cette fonctionnalité de votre navigateur, il s'agit probablement d'un bug : contactez l'équipe de Planète Casio.

Planète Casio v42 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2020 | Il y a 136 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements

Planète Casio est un site communautaire non affilié à Casio. Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite.
Les programmes et autres publications présentes sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs et peuvent être soumis à des licences ou copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd